Analyse d’une controverse environnementale; une semaine aux côtés de leurs enseignants pour le cours “Formation par le terrain”.

26
Fév

Catégorie :
Non classifié(e)




Après avoir été séparés plusieurs mois, 12 étudiants des masters « Agroécologie” (Master interuniversitaire Agroecologie – FAQ) , “ISE” et “Smart Rurality” ont pu se retrouver et s’immerger dans l’analyse d’une controverse environnementale, pendant une semaine aux côtés de leurs enseignants pour le cours “Formation par le terrain”.

La formation qui consiste à la base en une immersion sur le terrain, s’est déroulée durant 1 semaine, Covid-19 oblige, dans les locaux du Campus d’Arlon. Cette année, les étudiants ont mené une enquête autour de la gestion de la crise engendrée par l’incendie Lubrizol survenu le 26 septembre 2019. Ils ont réalisé une série d’entretiens semi-directifs en ligne avec les acteurs du territoire concernés. Cette activité a permis une reconnexion physique bienvenue entre étudiants et professeurs : Cafés, croissants, bons petits plats et rires étaient au rendez-vous, tout en gardant sérieux et rigueur de travail!

Au terme de cette semaine, trois groupes d’étudiants – les poulpes, les enquêteurs, les nomades – ont fait émerger leurs questions respectives « Comment l’évolution de la compréhension des événements influe-t-elle sur le processus de gestion de la crise ? Quelles dynamiques sociales autour des enjeux de connaissances ? Quelle Influence pour les initiatives citoyennes dans la prise de décision publique ? ». L’enquête débouchera après une analyse de leurs données sur la rédaction d’un rapport qu’ils présenteront à l’équipe de chercheurs enseignants du SEED.

Nous leur souhaitons courage et réussite pour la poursuite de leur travail !

Retour
 

Postée par Dorothée Denayer le 26 Février 2021